Sauna:

Le facteur bien-être ne doit pas être le seul à motiver des séances régulières de sauna, puisque certaines études confirment que l’action vasodilatatrice des changements chaud-froid agit par exemple contre l’artériosclérose. La fréquentation régulière d’un sauna réduit aussi la formation de « radicaux libres », ce qui à son tour ralentit le processus de vieillissement.

Effets bénéfiques

Le sauna permet de récupérer après un effort (sportif ou autre) ou simplement de se détendre. Sèche, la chaleur « fouette le sang » et provoque une sudation qui nettoie la peau en profondeur. Les cellules mortes se libèrent, laissant une peau lisse et souple. Les muscles tendus se relâchent, cœur, poumons, reins et système nerveux travaillent mieux.

A condition de respecter un temps de repos assez long, de se réhydrater convenablement (surtout pas d’alcool) après le sauna, il a des effets bénéfiques incontestables sur la santé et engendrent un bien-être extraordinaire.

Hammam

Le hammam diffuse une chaleur humide, la vapeur est partout, élevant la température à 40 – 45° et saturant l’atmosphère d’humidité à un taux proche de 100%. Plus facile à supporter que le sauna, le bain de vapeur est aussi moins brutal. En particulier, on n’y ressent pas la sensation de suffocation éprouvée lorsqu’on pénètre pour la première fois dans une cabine de sauna.

Le passage au hammam s’accompagne de rituels d’hygiène. Si l’on se veut respectueux des autres, une douche précèdera l’entrée dans le bain de vapeur. Lorsque la sudation aura déployé ses effets, vous serez invité/e à vous savonner abondamment. Une douche conclut le passage dans la vapeur. Il est ensuite recommandé de se reposer assez longuement. Rien n’interdit de recommencer plusieurs fois le même processus.

Les effets bénéfiques sont les mêmes que pour le sauna, à la différence près qu’il libère un temps soit peu les voies respiratoires.